Mënscherechter an den Emirater: Gaston Vogel schreift dem Ausseminister Asselborn

0
586
Image par Jan Marczuk de Pixabay

Luxembourg, le 4 février 2021

Monsieur le Ministre,

 

 

Le Monde du 3 février 2021 nous apprend que les Emirats, qui comptent parmi les bons amis de l’Occident chrétien, sont passés maîtres dans la mise sous cloche des militants des droits de l’Homme.

Ainsi, Ahmed MANSOOR, qui en 2015 a obtenu le prix Martin Ennals, considéré comme le Nobel des droits humains a été arrêté en 2017 et condamné à dix ans de prison pour atteinte à la réputation de l’Etat.

C’est quoi ça ?

Cela ne vous a pas donné la chair de poule ?

Depuis, le pauvre mijote pour dix longues années dans une cellule humide de 4 m² avec un lavabo et des latrines dans un coin, sans journal, sans livre, sans radio ni télévision – pardon, il y a pourtant une exception de taille – s’il en fait la demande, on met à sa disposition un coupe-ongles !

Et cette situation merdique qui défie tout ce que les chancelleries occidentales, hypocrites et malhonnêtes, dont la vôtre, prêchent dans les pays du tiers et du quart-monde, n’est pas même enregistrée.

On la tait.

Il est vrai que la Realpolitik veut qu’on n’indispose pas les bons clients – ceux qui commandent de l’armement à des prix astronomiques et ceux qui viennent dissimuler au pays de Marie dans des holdings, ou autres constructions de fric, des capitaux tout aussi astronomiques. C’est le ruissellement d’argent liquide qui fait oublier tout ce qui pourrait inquiéter au niveau blanchiment.

Cela fait le bonheur des places financières dont la nôtre – n’est-ce pas ?

Je vous ai entendu hier pleurer sur les petites lucarnes sur la situation en Birmanie – ce n’était qu’un petit frémissement aussi éphémère que facile.

Vous avez dit que cet Etat serait retombé dans la barbarie.

Puis-je vous rappeler que la ci-devant dirigeante, actuellement détenue, a eu le prix Nobel pour avoir violé, à d’innombrables reprises, les droits humains les plus élémentaires ? – c’est cela les grandes valeurs occidentales !

Vous n’avez eu aucun mot pour MANSOUR.

Pas une goutte de sueur dégoulinant de votre front innocent.

Pas une remontée d’estomac pour le sort réservé à cet homme irréprochable.

Cette hypocrisie ne fait que creuser chaque jour davantage le peu de crédibilité à laquelle peut encore prétendre la politicaille de tartuffes en charge de notre destin.

Elle continue à phosphorer sur de beaux et lénifiants discours, axés sur nos valeurs qui sont les valeurs tout court pour lesquelles nous serions prêts à mourir.

En attendant, on attend avec impatience le moment d’inaugurer le pavillon luxembourgeois de Dubaï, avec à la clef de plantureux discours sur la noblesse des Emirats.

Plus nécessaire d’aller à Paris pour voir le Louvre. ABOU a réussi  à l’implanter chez eux.

Et évoquer au regard d’un si sublime exploit une cellule de prisonnier de 4 m² avec latrines dans un coin – que c’est dérisoire.

Recevez, Monsieur le Ministre, l’expression de mes respectueuses salutations.

 

Gaston VOGEL

 

 

 

 

GV/MEA

KOMMENTAAR

Please enter your comment!
Please enter your name here