Lëtzebuerger Wëldschutzverband an d’Urdeel an der Affaire Clesse

0
858
image credits: Wikipedia
Den Armand Clesse koum op d’Geriicht, well hien ë.a. d’Jeeër als Mäerder bezeechent hat, esou guer als ‘Lusttöter’! Zwee Jeeër hu sech dat net gefaale gelooss a si kruten vum Geriicht zu Dikrech Recht.
Den Armand Clesse  huet virun zwee Joerzéngten Beiträg gemaach fir RTL Radio Lëtzebuerg; dacks goung et doranner iwwer Bödem-Bödem-Rakéiten.
Wat mécht de Mann sos? Op Wikipedia fënnt een dës puer Zeilen:
Den Armand Clesse, gebuer de 15. November1949 zu Eschduerf, ass e Politolog. Hien ass den Direkter vum Institut d’études européennes et internationales an Auteur vun enger Rei Publikatiounen. Méi net!
De Politolog huet am Laf vu sengem Liewen eng schaarf Kéier no lénks gemaach, verstoppt gewësse Symphatieën net fir Russland a fir de Putin, an déi Béis sinn d’Amerikaner. Wat säi gutt Recht ass, nëmmen, och op deem Plang geet de Mann am Choix vun de Wieder net grad zëmperlech ëm. Hei den Ufank vu senger Ried viru 6 Joer op enger internationaler Konferenz zu Belgrad:
“ It’s sunday now and most american killers may be in church by now, praying for the souls of the killed. Bill Clinton still didn’t inhale, Monica still didn’t swallow and Hillary still doesn’t understand oral History. Clinton’s succesor Double You meanwhile hopes that Barbara will allow him to finish his Brezel. Obama, the Drone killer, still tries to prove that he is not black, that he is not kenian, that he is not a muslem. So much about the state of USA today.”
Déi ganz Ried kann ee sech och op Video ulauschteren:

An enger RTL-Emissioun huet den Armand Clesse , haut 70 Joer al, déi nächst “Waff” erausgeholl a verbal op d’Jeeër “geschoss”. De lëtzebuerger Wëldschutzverband freet sech, datt hir zwee Kolleegen viru Geriicht Recht kruten a schreiwt op senger Facebook-Säit:
D’Urteel an der Affaire CLESSE läit elo fir.
Wéi der gesitt sinn do zimmlech flott Saachen festgehalen ginn, ënnert anerem schwätzt Gericht, an Punkto „Argumentatioun“ vum Beschëllegten, carrement vun „diarrhée verbale“, sprich: verbalem Dünnschiss!
Di aner Wieder déi d’Gericht an sengem Urteel gewielt huet sinn och aussergewéinlech, an dofir ass hiren genauen Sënn hannert dem Resumé vum Urteel och erkläert.
Well den gudden Mann awer schonn 70 Joer huet, huet d’Geriicht och keng Prisongsstrof ausgeschwat. Wieren seng Aussoen (“D’Jeeër sinn keng Mënschen, d’Jeeër verdengen den Terme Mënsch net”) während der Mahnwache vum Dezember 2014 net schonn verjäert, wier d’Urteel wesentlech méi héich ausgefall.
Hei dann den Resumé vum Urteel:

Audience publique du vendredi, 7 février 2020

A l’audience du 16 décembre 2019, Armand CLESSE s’est répandu en divagations1) contre la chasse, après avoir mis à disposition de ses aficionados2) au fond de la salle d’audience une diatribe3) d’une vingtaine de pages erronément qualifiée de plaidoyer.
Malgré plusieurs rappels de la part du tribunal, Armand CLESSE a éprouvé des difficultés à s’en tenir à sa défense et a pris plaisir à entretenir son audience au fond de la salle et à pérorer4) au sujet de son attitude et de son combat contre la chasse.
Fort heureusement- et l’effort mérite d’être noté- le cité direct a néanmoins usé de démence à mi-chemin d’audience, face à un tribunal qui ne savait pas apprécier son heure de gloire intellectuelle (comme se plut à l’appeler l’ami des animaux prolixe5)) et il a raccourci, non sans ergotage6), sa diarrhée verbale7) .
(…)
L’article 561 du Code pénal sanctionne les injures verbales d’une amende de 25 à 250 euros.
Dans l’appréciation du quantum de la peine à prononcer, le tribunal correctionnel tient compte, d‘une part de la gravité objective des faits et, d’autre part de la situation personnelle de l’auteur des faits.
Au vu des circonstances de l’affaire, le tribunal décide de condamner Armand CLESSE à une amende de 100 euros.
Aux voeux de l’article 30 (6) du Code pénal, il n’y a pas lieu de prononcer une contrainte par corps, le cité direct ayant atteint sa soixante-dixième année.
(…)

Par ces motifs

le tribunal d’arrondissement de et à Diekirch, siégeant en matière correctionnelle, statuant contradictoirement, Armand CLESSE, cité direct et défendeur au civil, demandeur reconventionnel au civil, entendu en ses explications et moyens de défense et en ses conclusions au civil par l’organe de son mandataire, Jean-Claude HOSCH et Marc GLESENER, citants directs et demandeurs au civil, défendeurs reconventionnels au civil, entendus par l’organe de leur mandataire en leurs moyens au pénal et leurs conclusions au civil, et le représentant du ministère public entendu en ses réquisitions,
d i t recevable la citation directe en la forme,
Au pénal:
a c q u i t t e Armand CLESSE du chef des préventions non retenues à sa charge,
c o n d a m n e Armand CLESSE du chef de l’infraction retenue à sa charge à une amende de CENT (100) euros, ainsi qu’aux frais de la citation directe.
1. 1. Demande principale :
d o n n e acte à Jean-Claude HOSCH et à Marc GLESENER de leurs constitutions de partie civile,
se d é c l a r e compétent pour en connaître,
d é c la r e les demandes civiles recevables en la forme,
les d é c l a r e fondées chacune pour le montant de UN (1) euro symbolique,
c o n da m n e Armand CLESSE à payer à Jean-Claude HOSCH le montant de UN (1) euro symbolique,
c o n d a m n e Armand CLESSE à payer à Marc GLESENER le montant de UN (1) euro symbolique,
c o n d a m n e Armand CLESSE à payer à Jean-Claude HOSCH et à Marc GLESENER le montant de CINQ CENTS (500) EUROS à titre d’indemnité de procédure sur base de l’article 194 du Code de procédure pénale,
c o n d a m n e Armand CLESSE aux frais des demandes civiles dirigées contre lui.
De Wëldschutzverband gëtt nach e puer  Explikatiounen, wat déi dach aussergewéinlech Terminologie vum Geriicht ugeet:
1) Divagations : Action d’un esprit qui s’égare, qui erre au gré de sa rêverie …
2) Aficionados : Amateur (spectateur, auditeur, lecteur) passionné
3) Diatribe : Genre littéraire visant à attaquer de manière violente et injurieuse quelque chose ou quelqu’un, en critiquant ses principes.
4) Pérorer : Discourir, parler d’une manière prétentieuse, avec emphase.
5) Prolixe : Qui est trop long, diffus, chargé de détails inutiles
6) Ergotage : Action de contester sans raison valable et de manière systématique.
7) Diarrhée verbale : Musse en jo net méi erklären…
Dokument: de ganze Verdikt:

KOMMENTAAR

Please enter your comment!
Please enter your name here