Oppene Bréif vum Marc Cigrang un de Staatsminister Bettel an der Causa Schneider

1
1761
Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel arrives for the second day of a special European Council summit in Brussels on February 21, 2020, held to discuss the next long-term budget of the European Union (EU). (Photo by Aris Oikonomou / AFP) (Photo by ARIS OIKONOMOU/AFP via Getty Images)

 

Monsieur Bettel,

vous voir réagir de nouveau aussi vite, me fait me demander ce que Monsieur Frank Schneider a bien pu vous faire pour que vous réagissiez de la sorte. J’ai honte pour mon pays, j’ai honte pour mon Premier Ministre ainsi que pour toute la classe politique qui n’a cessé de regarder la pointe de leurs chaussures dès que le nom de Monsieur Schneider ne tombe. Aussi aurais-je apprécié que notre Ministre des affaires étrangères ainsi Madame la Ministre de la justice s’occupent autant des nôtres  que de tous les autres. Mis à part la personne privée Frank Schneider, comment est-ce possible que le Luxembourg risque de jeter en pâture son ex-chef des opérations de son propre service secret ? Est-ce que les secrets que Monsieur Schneider porte ne comptent pas pour la sécurité de notre pays et ne posent aucun risque ? Je ne comprends pas qu’un Premier Ministre responsable puisse prendre un tel risque (et ceci probablement pour des raisons personnelles ). Ne craint-on pas que Monsieur Schneider, et je précise je ferais pareil, ne tente pour sauver sa peau (et celle de sa famille) de faire un ‘deal’ et de raconter à d’autres ce qu’il sait sur les élections nationales luxembourgeoises (cf.avant-dernières élections) ? En tout cas cela promet pour vous, Monsieur Bettel, une nouvelle présidence propice pour les journaliste (locaux et étrangers). A bon entendeur, salut.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here