Gaston Vogel hëllt op en Neits d’Fieder eraus!

0
4235
Image parBruno Glätsch de Pixabay

                                                                               

De maître Gaston Vogel  krut gëschter vun der Police Detailer aus sengem fichier zougestallt. Doropperhinn goufen et och Reaktiounen op Facebook, an déi hunn nees derzou gefouert, datt den Affekot e weidere Bréif un d’Police an un de Minister Bausch geschriwwen huet.

 

DIRECTION DE LA POLICE GRAND-DUCALE

a.m. de Monsieur le Directeur

L – 2957 LUXEMBOURG

email : contact@police.public.lu

 

 

 

Luxembourg, le 14 août 2019

 

 

 

Concerne : Confirmation du casier bis

 

 

Monsieur le Directeur,

 

Je reviens à votre courrier daté du 07.08.2019.

 

Veuillez préciser la date précise des infractions en matière de circulation.

 

Enfin, que veut dire la phrase : « Vous avez fait l’objet d’une inscription pour convocation ??? »

 

C’est quoi ça ?

 

Pourquoi gardez-vous dans votre fichier 38 infractions, toutes en relation avec la circulation et non poursuivies en justice?

 

Tous les papillons que vous laissez voltiger ont de longue date et aussitôt fait l’objet d’un règlement.

 

Pourquoi gardez-vous une quelconque trace de ces mini-minissimes incidents, à moins que vous ne considériez qu’ils mettent en danger la sécurité du pays ?

 

Lisez ce que Reiland, ancien greffier, écrit sur Facebook :

 

Esou eng Usammlung vun ATën sin ëmmer als Mëttel versuergt gin fir eng “Appreciatioun” iwert eng Persoun ze kréien.

 

Déi Appreciatioun as dann och dem Parquet gelegentlech matgedeelt gin an éngem neien Procès-verbal.

 

Do as dann unhand vun enger Lëscht aalen Protokoller dem Prévenu önnerstallt gin, hién géng sech mat Persistenz an Konsequenz net un d’Verkéiersregelen halen.

 

Wann den Substitut, deen den Protokoll sollt ennerschreiwen fir eng nei Ordonnance pénale ze schécken en schlechten Daag hat, dann huët en den Fall an eng Sëtzung citéiert an en Führerscheinentzug reclaméiert.

 

Där hun ech alt selwer deemols önnerschriwen, och vun engem Kommerzant vun der Place d’Armes, deen sein Betrieb eréischt Nuets zougemach huët, dann nach Keess an Commandesën huet mussen machen an dann Moies net aus dem Bett komm as fir säin Auto zur Zäit ze réckelen.

 

Deen hat och eng Ribambelle vun iwert 40 ATën an krut den Führerschäin ofgehol, obschon hién alles ëmmer schéin brav bezuëlt hat.

 

Beim Me VOGEL wär ech virwetzeg emol ze liésen wat an den Geheimakten vum SRE steet déi mir leider nie ze gesin kréien.

 

Do mussen och en puer flott “Appreciatiounen” dran vermiérkt sin.

 

 

Faut-il supposer que vous gardiez le souvenir de ces petites choses pour salir, le moment venu, un citoyen par ailleurs totalement honorable, qui après 82 ans d’existence, n’a jamais eu quoi que ce fût à se reprocher.

 

Je veux une réponse à cette question lancinante et je ne baisserai pas les bras.

 

Recevez mes sentiments.

Gaston VOGEL

La présente est adressée en copie au Vice-Président de la Chambre des députés Mr Di Bartoloméo et au député Mr Laurent Mosar.

An dann nach e Bréif un de Minister François Bausch

 

Luxembourg, le 14 août 2019

 

Concerne : Confirmation du casier bis

 

Excellence,

 

C’est clair désormais, nonobstant toutes objections et protestations de votre collègue Braz, qui ne semble n’avoir toujours rien compris.

 

C’est en effet dans ce fichier que la police archive tout, même les trucs les plus nuls, comme les avertissements taxés, aussitôt réglés rubis sur l’ongle.

 

Pourquoi garder des anachronismes, des choses depuis belle lurette éteintes – éteintes dès que le règlement est fait ?

 

Ou est-ce que vous estimez que les stationnements irréguliers menaceraient les bases de l’Etat monarchique ?

 

Reiland, ancien greffier, a une réponse cinglante – vous le lirez en annexe.

 

J’insiste pour que vous agissiez enfin – vous disposez du capital d’énergie pour le faire – à preuve vos gesticulations à l’époque où la Nordstrooss était pour vous encore un champ de bataille.

J’en ai gardé un émouvant souvenir dans mes archives.

 

 

Recevez mes sentiments.

 

Gaston VOGEL

 

An natiirlech koum kuerz drop eng question parlementaire vun der CSV:

Monsieur Fernand Etgen

Président de la Chambre des Députés

 

 

Luxembourg, le 14 août 2019

 

Monsieur le Président,

 

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que conformément à l’article 84 du Règlement de la Chambre des Députés, nous aimerions poser une question urgente à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure et à Monsieur le Ministre de la Justice concernant de nouvelles révélations en matière de casier judiciaire bis.

 

 

Dans un courrier reçu aujourd’hui, un citoyen rapporte des affirmations d’un ancien greffier de justice. En voici la teneur :

 

« Esou eng Usammlung vun ATën sin ëmmer als Mëttel versuergt gin fir eng “Appreciatioun” iwert eng Persoun ze kréien.

 

Déi Appreciatioun as dann och dem Parquet gelegentlech matgedeelt gin an éngem neien Procès-verbal.

 

Do as dann unhand vun enger Lëscht aalen Protokoller dem Prévenu önnerstallt gin, hién géng sech mat Persistenz an Konsequenz net un d’Verkéiersregelen halen.

 

Wann den Substitut, deen den Protokoll sollt ennerschreiwen fir eng nei Ordonnance pénale ze schécken en schlechten Daag hat, dann huët en den Fall an eng Sëtzung citéiert an en Führerscheinentzug reclaméiert.

 

Där hun ech alt selwer deemols önnerschriwen, och vun engem Kommerzant vun der Place d’Armes, deen sein Betrieb eréischt Nuets zougemach huët, dann nach Keess an Commandesën huet mussen machen an dann Moies net aus dem Bett komm as fir säin Auto zur Zäit ze réckelen.

 

Deen hat och eng Ribambelle vun iwert 40 ATën an krut den Führerschäin ofgehol, obschon hién alles ëmmer schéin brav bezuëlt hat.

 

Beim Me VOGEL wär ech virwetzeg emol ze liésen wat an den Geheimakten vum SRE steet déi mir leider nie ze gesin kréien.

 

Do mussen och en puer flott “Appreciatiounen” dran vermiérkt sin. »

 

 

Au vu de tout ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes à Messieurs les Ministres :

 

– Messieurs les Ministres peuvent-ils confirmer ces affirmations ?

 

– Dans l’affirmative, Messieurs les Ministres ne considèrent-ils pas que de tels agissements soient contraires aux principes et règles applicables en matière de protection des données, au principe de la présomption d’innocence etc. ?

 

– Toujours dans l’affirmative, ces propos ne remettent-ils pas en cause les déclarations de Madame le Procureur Général d’Etat en ce qui concerne les informations contenues dans les dossiers pénaux ?

 

– Comment Messieurs les Ministres entendent-ils remédier à cette situation ?

 

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

 

 

 

Laurent Mosar

Député

Gilles Roth
Député

 

Doropperhinn hu sech Persounen beim maître gemelt, dee kuerz virum Feierdag eng leschte Kéier zur Fieder gegraff huet, mat engem zousätzleche Bréif un d’Police:

                                                                                                     

DIRECTION DE LA POLICE GRAND-DUCALE

a.m. de Monsieur le Directeur

L – 2957 LUXEMBOURG

email : contact@police.public.lu

 

 

 

Luxembourg, le 14 août 2019

 

Concerne : Confirmation du casier bis

 

Monsieur le Directeur,

Je reviens à mes courriers antérieurs.

Depuis que j’ai publié votre lettre, certaines personnes m’ont contacté pour manifester leur étonnement que dans le fichier leur remis, ne figurait aucun papillon, et aucune infraction majeure au code de la route, bien qu’ils eussent dépassé la vitesse autorisée et stationné de manière irrégulière.

 

Je dois donc supposer que vous faites des choix arbitraires en vous focalisant sur certaines personnes, tout en en omettant d’autres, pourtant dans la même situation.

 

D’où de nouvelles questions que je transmettrai aux députés et à qui de droit.

 

J’attends une réponse circonstanciée.

 

Recevez mes sentiments.

 

 

  1. Gaston VOGEL, emp.

(absent à la signature)

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here