De Laurent Ries iergert sech geheiereg iwwer en Impfzenter

1
1237
Image par Ed Zilch de Pixabay

Et ass wéi esou dacks: mol fält een op frëndlecht Personal, mol op en Henness.

Ech perséinlech gouf vum Personal am Impfzenter Victor Hugo-Hal excellent behandelt iwwerdeems den Här Ries sech wéi ënnert de Barbaren virkoum oder wéi bei den Hottentotten,- wann een dat nach soen dierf. Do sinn se grad op dee Richtege gefall, de Mann ass nämlech Affekot.

Wou ech dem Mann Recht ginn – a wat ech scho viru Méint geschriwwen hat-, ass d’fake news vun der Regierung, et kéint ee sech säi Vaccin eraussichen. Dat ass nämlech just fir an absolutten Ausnamen de Fall, fir de Rescht gëllt fir d’Medeziner de Verdikt vun der ema (europäesch Medikamentenagence): et gëtt keng Konterindicatiounen, take it or leave it. De System ass gréisstendeels bonne Chance an der National-Lotterie.

En Impfzenter ass kee Supermarché. Averstanen! Ma da so dach een et, een aus der Regierung!

Vill Spaass beim Liesen vum Bréif Fassong Laurent Ries un d’Madamm Lenert

Madame le Ministre,

 

Je m’adresse à Vous non comme juriste mais à titre privé comme administré et citoyen répertorié sous le matricule 19650201XXX20 CNS pour dénoncer une pratique inacceptable.

 

J’ai suivi jusque peu avec grand respect toutes règles de distanciation, vos consignes de dépistage sérologique et j’ai donné suite à votre « invitation » à me faire vacciner, ayant confiance dans le professionnalisme général, votre stratégie et savoir-faire des médecins et scientifiques qui vous entourent et prestent sous votre égide, responsabilité et direction, mais depuis le 6 mai 2021 à 15:50, ligne A, cabinet de vaccination 4, centre de vaccination Victor Hugo, tout a basculé.

 

Ma demande de rendez-vous fait clairement état de certains problèmes de santé (cases cochées dans ce sens) que l’on ne saurait ignorer dans le cadre de l’administration du vaccin ASTRAZENECA OXFORD et JANSSEN J&J. Je me présente donc à l’accueil le fameux 6 mai 2021, amenant mon dossier médical avec moi, et à ma demande, la réception me confirme que le ticket jaune portant la lettre A me donne bien droit à une injection PFIZER respectivement MODERNA. Arrivé dans la cabine de vaccination numéro 4 de la ligne A, ticket jaune, je salue le médecin ? (un Monsieur avec un air déprimé, sans voix ni communication) qui ne répond même pas et me demande de m’asseoir de suite, j’obtempère et me tais. Il vérifie mes coordonnées et je finis par lui demander confirmation au sujet du vaccin qu’il va m’administrer. Impossible de dialoguer avec lui, il me répond qu’il n’a pas à donner d’information sur le fabriquant et nom du vaccin. Je sors mon dossier médical et lui explique que seul le vaccin PFIZER ou MODERNA est acceptable d’un point de vue médical et scientifique et tente de lui soumettre mon dossier médical ce qu’il refuse : Hypertensive intracerebrale Blutung im Bereich der Capsula interna (rapport 2007 du Dr. Med. Klaus Mattes, Facharzt für Neurologie), Hypertonie (Dr. Margot Peters, cardiologue, 2019) et analyses KetterThill (avril 2021) mettant en évidence un grave déficit de Lymphocytes. Je précise encore que j’ai une intolérance et des désagréments sérieux au vaccin de la grippe (depuis 40 ans) qui est de la même famille que les vaccins ASTRAZENECA OXFORD et JANSSEN J&J et qui me rend semblablement malade que le virus de la grippe lui-même (comme je lui ai expliqué).

 

Réponse du médecin : Vous aurez Janssen ici, aucune contre-indication n’est présente, pas de contre-indication, pas de contre-indication….je n’ai pas à regarder votre dossier, vous prenez ou pas ? Non (ma réponse), le médecin apathique, sans identification d’identité, marque de suite « vaccin refusé » dans son ordinateur portable et refuse de parler autrement en me renvoyant au médecin-chef du centre, un certain « Dr XY…. »(le nom est indiqué dans l’original de la lettre) si je ne m’abuse. A mon arrivée celui-ci part en indiquant qu’il n’a ni envie ni le temps de s’occuper de moi à ce moment et qu’il aurait autre chose à faire. Après un certain temps d’attente sur une chaise au hall de sortie, il revient et me lance au milieu de la salle de sortie devant toutes les autres personnes assises sur leur chaise « wat ass de Problem » ?

 

Lui aussi refuse de regarder mon dossier et me renseigne que j’ai tort de penser que le dossier médical influe sur le vaccin injecté mais que cela dépend uniquement et exclusivement du ticket d’entrée reçu (aléatoire) délivré par la réception et que c’est le hasard qui attribue le couloir et vaccin injecté et que chaque couloir a son vaccin (aléatoire) du moment. Il me renseigne que le centre de vaccination n’est ni un supermarché (dir sid hei net am Cactus Monsieur) ni un self-service (an hei ass och keen Self-Service) et qu’il n’y a aucun choix ou préférence à faire valoir, que tout est informatisé et automatisé, que je n’avais pas besoin de donner suite à l’invitation, que ce n’est absolument pas obligatoire et que je suis prié de quitter et que je ne serai pas vacciné à l’avenir (dann ass dat elo fäerdeg mat Iech). Sic est !

 

La seule question que je lui pose encore: Pourquoi êtes-vous de si mauvaise foi professionnellement parlant et ne me permettez pas de refaire la queue encore une fois au bon endroit au vu de mon dossier respectivement refusez de me fixer un nouveau rendez-vous dans les prochains jours pour me faire vacciner avec Pfizer ou Moderna tout en respectant la procédure ? Vous avez quand même un minimum de responsabilité comme médecin dans ce centre. Aucune réponse, aucun intérêt si ce n’est de l’arrogance et indifférence, je pars, désorienté par cette expérience et comportement, du jamais vu.

 

Outre le fait que ce comportement est parfaitement odieux et inacceptable à mon égard, il appert que la qualification de ce comportement se voudrait d’être une tentative d’empoisonnement au sens des articles 392 et 397 du Code Pénal, état que votre cher responsable du Centre Victor Hugo semble manifestement ignorer.

 

Si comme vos slogans bien rodés dans le sens que tout le monde fait partie de la solution, je dois vous dire quand même que Votre Solution risque d’être fatale sinon finale pour ma personne face à l’injection du vaccin Janssen imposée sans nuance.

 

Votre position est en flagrante opposition avec les conclusions du monde scientifique à l’échelle internationale, mais je ne vous demande pas d’être d’accord avec moi, votre raisonnement applique la méthode mathématico-économique souvent appliquée par les dirigeants et qui est celle du coût vs. risque. J’ai longtemps travaillé dans l’audit international à un niveau élevé et je sais de quoi je parle.

 

Quant à l’annonce journalistique et médiatique apparue jeudi matin au sujet de la vaccination du Premier Ministre au moyen du vaccin ASTRAZENECA OXFORD, cela constitue une démarche strictement privée et personnelle qui ne devrait en aucun cas être utilisée comme un sujet de « propagande » politique ou pour justifier une démarche ou stratégie politique.

 

Je revois aujourd’hui les propos fréquemment tenus par le feu célèbre historien Gilbert Trausch sous une autre lumière, le professeur et historien Gilbert Trausch estimait en effet que bien des histoires (faits) étaient souvent exclusivement destinées à ceux qui voulaient bien les croire eux-mêmes ou les faire croire (que cela les arrangeait), (destinées) aux enfants ou aux personnes naïves, et qu’il fallait y prêter particulièrement attention dans les démarches et recherches historiques voire académiques en général au risque de se tromper péniblement.

 

Vous connaissez l’adage général « à qui profite le crime », pierre angulaire de la doctrine et culture juridique, à chaque César sa couronne !

 

Madame le Ministre, je suis poli mais loin d’être dupe ou naïf, détrompez-Vous, et ce fut une incroyable leçon (à la Brave New World de l’auteur Aldous HUXLEY)  pour moi ce qui s’est déroulé l’après-midi du 6 mai 2021 dans le couloir ligne A de couleur jaune au centre Victor Hugo, je n’aurais jamais cru cela si je ne n’avais pas vécu les faits relatés et incriminés personnellement.

 

Il ne me reste dès-à-présent pas d’autre choix que de réserver un voyage de vaccination (vive le tourisme de vaccination) ou de prendre rendez-vous dans une clinique privée à l’étranger d’ici l’été. Pour votre information et gouverne, à titre de simple exemple, en Moselle, au Danemark, en Pologne, et de nombreux autres pays et places qui n’ont pas le standard social du Luxembourg ou voulu par le Luxembourg, les gens (Citoyens) sont vaccinés automatiquement avec PFIZER ou MODERNA, sinon ils ont du moins le choix optionnel du vaccin au moment de leur inscription, et SURTOUT et à plus forte raison quand le dossier médical du Citoyen le préconise ou l’exige raisonnablement et prudemment au vu des études internationales scientifiques actuelles, cela s’appelle « le respect du Citoyen », avec un C majuscule. Erreur politique ou stricte appréciation du coût versus risque, je vous laisse juge et arbitre. ASTRAZENECA OXFORD vaut 1,6 € pour deux doses, soit 0,8 € par vaccination.

 

Bravo Madame pour l’accueil professionnel et sympathique qui me fut réservé le 6 mai 2021. Mir sinn all Deel vun der Léisung, à quel prix, notre santé ?

 

Mon épouse [19710828XXX14] appréhende déjà de se voir confronter à l’avenir à ce « spectacle », et j’ose penser qu’on n’est pas forcément les seuls. Courage Madame le Ministre !

 

Profond respect,

 

Laurent RIES

 

 

1 COMMENT

  1. Cher Maître, mes félicitations, bravo! J’ai été soumise peu ou prou au même scénario à la fin du mois de mars lors de ma convocation pour me faire vacciner au centre de vaccination au Limpertsberg. Bien entendu je n’étais pas en possession de mon dossier médical mais je suis au courant de mes comorbidités et j’ en ai aussi des preuves sous forme de rapports médicaux. J’ai été dirigée vers le couloir A et bien entendu je n’ai pas donné suite aux tentatives de persuasion du jeune doc. Je ne suis pas contre la vaccination, je l’appelle même de tous mes voeux mais je ne serai pas vacciné par n’importe quoi. Aujourd’ hui est arrivé la nouvelle qu’on peut se faire vacciner au moderna sinon au Pfizer dans les pharmacies en France. Pourquoi n’en est- il pas ainsi au petit pays de cocagne nommé Luxembourg?? Emmenez- moi cher Maître avec votre épouse au beau pays de France Madame Claudette Sunnen (Doerner)

KOMMENTAAR

Please enter your comment!
Please enter your name here