Recent Posts

Post Categories

Iwwer d’Feigheet vun der Press 
An Amerika zitt sech de Joe Biden aus der Presidentecourse zeréck. Eng Decisioun déi iwwerfälleg war! An eng Decisioun déi...
Iwwer déi Haart mat de mëlle Baken 
De Staatsbeamten a -Fonctionnaire genéisst de Ruff, extreemt Sëtzlieder ze hunn. Et däerf een sech also net weider wonneren, datt...
Affär Gaardenhaischen: Solden an der Justiz? 
Et muss ee soen wat ass: et si scho  Gelungener, eis Dammen, Hären a * vum Parquet. Si si fräi...
Frank Bertemes: Immer wieder Krieg? 
„Fünf große Feinde des Friedens wohnen in uns: nämlich Habgier, Ehrgeiz, Neid, Wut und Stolz. Wenn diese Feinde vertrieben werden...

Blog Post

Gesellschaft

D’UNIOUN geet a Resistenz géint de Filmfong 

D’UNIOUN geet a Resistenz géint de Filmfong
Photo UNIOUN

En tant que « Union des Mouvements de Résistance Luxembourgeois asbl » nous nous permettons de vous informer que nous venons de terminer un long métrage d’une durée de 100 minutes retraçant fidèlement l’histoire extraordinaire vécue en 1944 par deux jeunes Luxembourgeois qui faisaient partie de la Compagnie des Volontaires et qui avaient été enrôlés de force dans la police allemande.

Ces deux jeunes hommes courageux, Nic Wolff et Pierre Schaul, qui refusèrent de prêter serment à Hitler, ont été incarcérés en tant que résistants dans plusieurs geôles nazies et furent finalement envoyés dans le camp de concentration de Buchenwald. Après des mois de supplices, ils furent détachés dans un camp extérieur de Buchenwald à savoir la « SS-Führerschule » d’Arolsen.

Le 4 juin 1944, ils parvinrent à s’évader, ensemble avec deux autres détenus, l’un polonais et l’autre belge. Ils avaient réussi à subtiliser des uniformes SS et à réparer une voiture d’un médecin SS qui avait été considérée comme inutilisable. Durant leur Odyssée incroyable à travers l’Allemagne nazie en uniforme SS, les quatre évadés risquaient à plusieurs reprises leur arrestation et

Photo UNIOUN

leur exécution immédiate.

L’« Union des Mouvements de Résistance Luxembourgeois asbl » avait sollicité via « carte blanche » un soutien financier de 22.500 € pour son long métrage de docu-fiction, montant maximum prévu pour un projet pareil par le Filmfong pour une asbl. Via un procédé bureaucratique extensif nous avons dû établir un vaste dossier avec moult détails dont un descriptif détaillé du film. Malgré cet exercice chronophage, nous venons d’apprendre que, par sa décision du 5 juin 2024, le Filmfong nous refuse même cette « somme ridicule », un centième en comparaison des deux millions et plus qu’un producteur agréé par le Filmfong reçoit de la caisse du contribuable pour un film similaire.

Nous sommes choqués par ce refus du Filmfong, sachant que le budget géré par le gouvernement concernant le Filmfong est doté annuellement de quelque 42 millions d’euros de deniers publics.     

Lors d’une entrevue avec le directeur du Filmfong Guy Daleiden nous avions expliqué en long et en large le but, l’histoire et le scénario de notre film. A notre grand étonnement M. Daleiden n’encouragea point notre production cinématographique et il était même d’avis que notre film n’intéresserait personne. C’est incroyable que le directeur de cet établissement public soit d’avis, qu’au moment du 80e anniversaire de la libération du Luxembourg, les citoyens ne s’intéresseraient nullement à cette époque dramatique de notre histoire.

Photo UNIOUN

Ce boycott de l’établissement public Filmfong est en contradiction flagrante avec les discours et messages politiques des cérémonies commémoratives du D-Day et des commémorations au Luxembourg.

En refusant toute aide financière a une production luxembourgeoise, avec un historique d’une telle valeur et l’engagement de jeunes acteurs luxembourgeois, nous estimons que le Filmfong a failli à sa mission de soutenir notre film qui contribue à la mémoire collective de ces années sombres du Grand-Duché.

Notre grand souhait est que notre film « Operatioun Pauly », serve d’exemple à notre jeunesse à une époque où l’extrême droite et le néonazisme ébranlent nos démocraties.

Union des Mouvements de Résistance Luxembourgeois ASBL

Le comité

Luxembourg, le 29 juin 2024

Related posts

2 Comments

  1. Frank Bertemes

    En ma qualité de personne très intéressée à ce sujet fort actuel je ne puis que vous assurer ma parfaite solidarité. En effet je suis très étonné de la réaction incompréhensible et absolument intolérable du “Filmfong” et ceci dans un contexte très sensible d’un sujet qui devrait bel et bien intéresser le public et surtout notre jeunesse.

    1. Jean

      Le filmfong semble etre le genre de boite ou le chef decide discretionnairement qui sera finance ou non.
      Dans le domaine culturel il est peut etre difficile de proceder autrement,car beaucoup de personnes viennent quemander des subsides et il n est pas possible de servir chacun.

Verloossen eng Äntwert

Required fields are marked *